Choisir de vivre est une pièce de théâtre mise en scène et adaptée par Franck Berthier (éditions de l’Harmattan) du roman éponyme de Mathilde Daudet, arrière-petite-fille d’Alphonse Daudet.

LA PIÈCE

  • Choisir_Talons
Choisir de vivre OMBRELLE Franck Berthier
    © Mathilde Daudet

C’est une histoire vraie. Celle de l’arrière petit enfant d’Alphonse Daudet : une quette d’identité universelle.
C’est l’histoire de deux êtres, un frère et une sœur, fratrie siamoise, inséparable.
C’est l’histoire de deux vies, forcées d’exister en un seul corps.
C’est l’histoire d’un duel où seul le vainqueur survivra.
« Demain je serai une femme dans 10 heures 30 minutes et 23 secondes, je serai enfin celle que j’aurai toujours dû être. » Enfermée dans sa chambre d’hôpital, Mathilde attend l’heure de son opération.
Premier ou dernier jour du reste de sa vie…..
Enfermée dans une prison de chair, cloîtrée par la honte et la dissimulation, il faudra cinquante ans à la captive pour se libérer, cinquante années de luttes, de défaites, de victoires et de sacrifices.
« C’est comme ça que Mathilde s’est imposée à moi. Joyeuse quand j’étais triste, enjouée quand j’avais peur, délicate quand je jouais au casseur, elle berçait mes rêves et m’aidait à survivre. »
Sur scène, Nathalie Mann est Mathilde Daudet née Thierry,  reporter de guerre.
Une pièce coup de point sur le cheminement exemplaire et bouleversant d’une femme hors du commun.

Nathalie Mann, dans un formidable engagement sans pudeur, et Franck Berthier, dans une mise en forme explosive, donnent à la confession de Mathilde Daudet un envol tout à fait bouleversant.

Une ode à la vie portée par une extraordinaire comédienne.  

Ce témoignage absolument bouleversant est porté par une immense comédienne Nathalie MANN qui fait vivre aux spectateurs ce long accouchement, périlleux, douloureux et somme toute lumineux. Dans le puits de lumière imaginé par le metteur en scène Franck BERTHIER où seule évolue la comédienne, l’imaginaire prend corps de façon sublime.

D’une chrysalide émerge un papillon, et c’est si beau !

Franck Berthier a élaboré un monologue théâtral saisissant… Pour porter cette partition, une comédienne à l’impressionnante puissance de jeu, Nathalie Mann qui réalise une superbe prestation d’appropriation du texte et une époustouflante performance d’incarnation.

La mise en scène captivante de Franck Berthier nous permet ce voyage bouleversant dans les limites de notre société.  « Choisir de vivre » est un seul-en-scène dont la déchirure nous prend à la gorge.

Avec sensibilité et colère parfois, dans un jeu mesuré, où les inflexions de la voix sont essentielles, la comédienne non seulement raconte ce parcours, mais bien au-delà invite à s’interroger, comme le dit Franck Berthier sur ce choix fait « en acceptant les regards et violences de la société ».